Aller au contenu principal

Un premier pain à base de grillons

Photo : iStock

Grillon Le Pain est le premier pain à base de grillons en Amérique du Nord. Produit au Québec, ce pain protéiné à la poudre de grillon est pétri avec des farines de blé, de pois jaune, de gourgane et d’avoine. Deux tranches contiennent sept grammes de protéines complètes et 100 % de la valeur quotidienne recommandée de vitamine B12

La teneur en protéines de ce pain n’est pas supérieure à celle qu’on trouve dans les pains tranchés traditionnels, mais il en va autrement de leur qualité. En effet, les protéines provenant de la poudre de grillon sont dites complètes, c’est-à-dire qu’elles contiennent tous les acides aminés essentiels. Ce n’est pas le cas du blé et des autres céréales généralement utilisées pour faire du pain. « Le grillon est la source de protéines de l’avenir », déclare François-Pierre Blain, président de Globe Protein, une entreprise située à Brossard. « C’est un superaliment. Tous ceux qui cherchent à consommer moins de protéines animales, ou qui n’en consomment pas du tout, trouveront dans le grillon une source extraordinaire de protéines. » 

Puisque la poudre de grillon a un goût neutre, ce pain a le goût du pain! Quant à la B12, pour en obtenir la même quantité que celle qu’on trouve dans deux tranches de Grillon Le Pain, il faut consommer un kilo de poitrines de poulet grillées ou quatre œufs de taille moyenne cuits. « Tous ceux qui ont essayé notre pain sont unanimes : les gens n’ont pas faim pendant quelques heures après en avoir mangé, ajoute François-Pierre Blain. Idéal en confinement, quand le frigo est trop proche! » Et c’est bon pour la planète, car la production de grillons émet très peu de gaz à effet de serre, contrairement aux viandes.

À peine sorti du four, Grillon Le Pain a récolté le prix Innovation en alimentation 2019, du Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ), dans la catégorie des produits de boulangerie. De plus, il a été finaliste aux Grands Prix DUX 2020.

Ce pain est en vente dans la plupart des grandes chaînes d’épicerie du Québec. Pour plus de renseignements, cliquez ici.  

(Source : Cité Boomers)

La rédaction

edition@lacoop.coop