Aller au contenu principal

Jusqu’à 70% moins de contamination par les pesticides

Photo : iStock

Bien qu’il existe des pratiques exemplaires pour réduire au minimum les répercussions environnementales de leur utilisation, on détecte encore souvent des pesticides dans les milieux humides, les rivières, les lacs et les eaux souterraines.

Le traitement, au moyen d’un bioépurateur, de l’eau utilisée pour le nettoyage du matériel de pulvérisation (eau de rinçage) dans une entreprise agricole peut réduire cette source de contamination dans une proportion allant jusqu’à 70 %.

Les bioépurateurs sont des structures de filtration d’aspect cubique, conçues pour retirer les pesticides de l’eau de rinçage en faisant s’égoutter celle-ci à travers les couches d’un mélange organique (composé de copeaux de bois, de paille, de tourbe ou de compost et de terre végétale). Ce mélange organique absorbe l’eau de rinçage et constitue un milieu parfait pour un type de microorganismes qui utilisent les pesticides comme forme de nourriture. Après avoir traversé le bioépurateur, l’eau de rinçage s’égoutte par le fond, sous forme d’eau propre.

Dans une perspective environnementale, les bioépurateurs représentent une solution sécuritaire et efficace pour éliminer les pesticides de l’eau de rinçage.

En 2018, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) a publié un manuel de construction, d’utilisation et d’entretien de bioépurateurs, intitulé Bioépurateur polyvalent pour la gestion des eaux de rinçage des pesticides dans les conditions canadiennes.

Le groupe de travail d’AAC sur les bioépurateurs construira un bioépurateur à la ferme expérimentale du Ministère à Frelighsburg (Québec) et un site de démonstration de bioépurateur au centre de recherche d’AAC à Summerland (Colombie-Britannique) pour évaluer l’efficacité dans le cas des pesticides utilisés dans les vergers et les vignobles.

Le but de ces recherches est de fournir des données scientifiques solides à l’appui d’une solution sécuritaire et efficace pour gérer l’élimination à la ferme des eaux de rinçage contenant des pesticides. Pour en savoir plus, cliquez ici

 

(Source : Agriculture et Agroalimentaire Canada)

La rédaction

edition@lacoop.coop