Citadelle fête ses 90 ans

par Étienne Gosselin

Dans 10 ans, la déjà légendaire coopérative Citadelle fêtera ses 100 ans. Le 29 août dernier, l’entreprise a toutefois offert une répétition convaincante des célébrations à venir à l’occasion de son 90e anniversaire.

La journée portes ouvertes avait des allures de grand rassemblement familial.

Citadelle est riche. Riche d’un chiffre d’affaires record de 113,1 millions $ et d’une ristourne de 1,9 million $ en 2014-2015, mais surtout riche d’une histoire nonagénaire synonyme d’enracinement dans le milieu, d’expansion et d’innovation constante. « Citadelle, c’est un maillon de notre économie qui rayonne à travers le monde », déclare d’ailleurs Mario Fortin, maire de Plessisville, autoproclamée « capitale mondiale de l’érable ».

Pour souligner le 90e anniversaire de la coopérative, Citadelle a d’abord sondé ses 1856 membres pour s’enquérir de la meilleure façon de célébrer. On a enregistré un mirobolant taux de réponse de 85 %. Visiter les installations a été le choix le plus populaire. « Nos producteurs ont rarement l’occasion de visiter nos usines. D’ordinaire, seuls les nouveaux membres peuvent enfiler le bonnet et constater l’excellence de nos actifs lors d’une journée de formation », signale le directeur général de Citadelle, l’ingénieur forestier Martin Plante.

Des navettes permettaient de relier l’usine de produits de l’érable de Plessisville et l’usine de transformation de canneberges d’Aston-Jonction, où l’on congèle-décongèle, infuse avec du sucre et sèche les fruits rouges. On pouvait même visiter les bureaux administratifs de Citadelle, en passant par des bâtiments aux tortueuses ramifications qui témoignent de l’âge vénérable et des expansions continuelles de cette coopérative. Tout au long du parcours balisé dans les usines, des administrateurs et des employés (incollables) répondaient aux questions des visiteurs (captivés) et des journalistes (fureteurs)!

Plus de 1000 personnes ont participé à l’évènement – contre 750 il y a 15 ans, lors du 75e anniversaire –, sans parler des quelque 140 cyclistes du Défi vélo La Coop, qui ont profité du grand chapiteau pour venir se ravitailler à l’heure du dîner.

Équipée pour l’avenir

Armée de multiples certifications de qualité, de salubrité, de traçabilité et de provenance, Citadelle dispose des outils pour poursuivre son chemin dans les trois secteurs qui sont les siens : les produits de l’érable, du miel et de la canneberge, des produits complémentaires qui garnissent bien le portefeuille de plus de 800 produits de la coopérative, selon Martin Plante.

La certification Fair for Life, qui englobe plusieurs normes encadrant les pratiques sociales et le commerce équitable des produits alimentaires, est notamment un atout que Citadelle met en avant auprès de ses clients sensibles au développement durable, aux pratiques d’affaires respectueuses de l’environnement et à l’impact social des entreprises dans leur milieu. « Nous avons fait le pari de pousser jusqu’au bout nos démarches pour obtenir cette certification, ce qui a demandé cinq ans de travail. Finalement, en 2014, notre produit est devenu le premier certifié en Amérique du Nord, révèle le directeur général. On pensait au début que c’était une mode, mais c’est aujourd’hui une certification que nous utilisons fièrement et que recherchent de plus en plus nos clients. » Le partage des profits de l’entreprise coopérative sous forme de ristournes, qui stimulent la vitalité des fermes acéricoles familiales, est notamment une caractéristique qui a milité en faveur de l’obtention de cette certification.

« Nous jouons la carte de la coopération à fond, dit pour sa part Michel Labbé, président de Citadelle et acériculteur de Bellechasse. Nos certifications sont autant de symboles de qui nous sommes et de nos valeurs profondes. »

Portrait de Étienne Gosselin

QUI EST ÉTIENNE GOSSELIN
Étienne collabore au Coopérateur depuis 2007. Agronome et détenteur d’une maîtrise en économie rurale, il œuvre comme pigiste dans la presse écrite et électronique. Il habite Stanbridge East, dans les Cantons-de-l’Est.

0 Commentaires