Relève: revoir les règles de base

par Céline Lafortune

Crédit photo : 123RF

Lors d’une rencontre familiale, Samuel mentionne à ses parents qu’il ne compte pas travailler plus que sa sœur pour le même salaire. « Elle a négocié un congé de maternité et souhaite terminer au plus tard à 18 h. Pourquoi dois-je compenser pour ses absences avec un même salaire? » a-t-il tenu à leur préciser. Bouche bée les parents n’ont pas su quoi répondre!

Précisons que cet événement s’est produit au moment où Pierre et Jeanne, les parents, s’apprêtaient à intégrer leurs deux enfants à l’entreprise. Samuel venait de terminer sa formation collégiale et leur fille faisait un retour à la ferme après un congé de maternité.

Je leur ai donc proposé de travailler à instaurer des règles de fonctionnement. Cette réalité est propre à toute entreprise familiale lorsque les enfants arrivent à l’âge adulte et souhaitent s’y établir. Les règles familiales doivent être revues, rediscutées et reprécisées.


À lire aussi :
Relève non apparentée : les humains avant les chiffres


Qui décidera des nouvelles règles à mettre en place?

Il est fortement recommandé d’en discuter ensemble et de partager honnêtement votre point de vue et votre vision globale de l’entreprise. Il arrive assez fréquemment que les parents récupèrent le travail en voulant permettre des congés à leurs enfants. « On a de la difficulté à dire non et on comprend que la société change et que le besoin de prendre du temps avec sa propre famille est important », estiment Pierre et Jeanne. Ces parents sont partagés entre le désir et la fierté de voir s’établir leurs jeunes au sein de l’entreprise, et leur besoin d’avoir moins de responsabilité. Toutefois, ils veulent demeurer en contrôle du travail et des charges financières de l’entreprise.

Ce qu’il faut éviter dans ces situations est de se soumettre à de nouvelles règles imposées par la relève par peur qu’ils veuillent partir travailler à l’extérieur. Tant que vous êtes aux commandes de l’entreprise, c’est à vous que revient la décision finale et vous avez votre mot à dire. Prendre le temps d’en discuter en famille en étant accompagné par une personne ressource est l’idéal.

Pour ce qui est de l’exemple de Pierre et Jeanne, voici un résumé des règles mises en place au sein de leur entreprise. Ces règles seront appliquées pour une année, tel qu’ils l’ont décidé. À la fin de l’année, une mise au point permettra de faire des ajustements, si nécessaire.

  • Le temps de travail (nombre d’heures/jour et nombre d’heures/semaine)

Il a été décidé d’un salaire de base correspondant à des tâches spécifiques et à un nombre d’heures par semaine complète. Le frère travaillera à temps plein et sera rémunéré en conséquence, et la sœur travaillera à temps partiel et sera rémunérée en conséquence.

  • Congés, vacances

Pour la prochaine année, les parents comme les enfants auront leur congé de traite à raison de deux fois par mois. Un jeune ouvrier sera embauché sur une base occasionnelle afin de permettre ce congé.

  • Rôles et responsabilités de chacun

Un organigramme a été créé et endossé par le groupe afin de préciser les rôles et responsabilité de chacun.

  • Réunion hebdomadaire

Cette famille a mis en place des réunions hebdomadaires afin de convenir des priorités de la semaine et de mieux organiser le travail

Plusieurs autres règles peuvent être établies. Le plus important est de tous travailler dans un but commun et avec une vision commune. Cela peut paraître banal, mais dites-vous que lorsque les règles ont été discutées et approuvées par tous, elles évitent bien des frictions et des malentendus!

Portrait de Céline Lafortune

QUI EST CÉLINE LAFORTUNE
Céline est coordonnatrice et conseillère en transfert chez Lanaudière-Économique. Elle est accréditée par le regroupement des CRÉA du Québec (RCQ).

0 Commentaires