Implantation et rajeunissement des prairies et pâturages: nouvelle approche!

par Lyne Beaumont
Français

Depuis quelques années, le réseau La Coop propose aux producteurs de fourrages une méthode différente afin d’améliorer la qualité et le rendement l’année du semis. Il s’agit d’ajouter au mélange fourrager une plante fourragère annuelle ou semi-pérenne en guise de plante-abri.

Si votre semoir possède une « boîte à brome », on utilise un festulolium de type raygrass (3 à 5 kg/ha), une graminée fourragère (pérennité de 2 à 3 ans) qui offre le maximum de son potentiel de rendement l’année du semis.

Portrait de Lyne Beaumont

QUI EST LYNE BEAUMONT
Membre de l'Ordre des agronomes du Québec, Lyne est conseillère Semences Elite à La Coop fédérée.

lyne.beaumont@lacoop.coop

Read More…

Fourrages : déjouer la météo par le rendement

par Laurier Doucet
Français

La météo constitue le défi majeur lorsque vient le temps de récolter les fourrages. Pour réussir un fourrage demi-sec ou sec, il faut une fenêtre minimum de 2 à 3 jours consécutifs de beau temps. Selon le volume à récolter et de la vitesse de chantier, on aura besoin d’un nombre plus ou moins grand de ces fenêtres de beau temps, une denrée rare au Québec.

Portrait de Laurier Doucet

QUI EST LAURIER DOUCET
Membre de l'Ordre des technologues du Québec, Laurier est gestionnaire de comptes à La Coop fédérée.

laurier.doucet@lacoop.coop

 

Read More…

Des fourrages payants

par Pascal Labranche
Français

Avec la météo pas toujours clémente, le prix des terres, le coût de la main-d’œuvre, le prix des intrants qui monte… par où faut-il commencer pour produire des fourrages payants?

Portrait de Pascal Labranche

QUI EST PASCAL LABRANCHE
Diplômé en agroéconomie et membre de l'Ordre des agronomes, Pascal est coordonnateur agroéconomie et développement numérique agricole à La Coop fédérée.

pascal.labranche@lacoop.coop

Read More…