Unifrontières acquiert des voitures électriques

par La rédaction

La Coop Unifrontières prend le virage vert en procurant à trois de ses experts-conseils du secteur des productions animales une voiture entièrement électrique. 

L’usage d’une telle voiture entraîne une économie d’environ 30 000 litres de carburant sur cinq ans, selon les calculs de Dominic Bélanger, directeur des ventes au Regroupement des Frontières. 

Il compare, de plus, les dépenses annuelles pour ce véhicule électrique à celles d’une voiture compacte fonctionnant à l’essence. « Bien que le coût d’achat d’un véhicule électrique soit plus élevé même après les subventions provinciales, mentionne le directeur, l’économie de carburant et d’entretien en fait un choix économique. »

Mentionnons que le coût de recharge en électricité est d’environ 1 $/100 km, comparativement à 6,50 $ ou 7,00 $/100 km pour les véhicules à essence les plus économes. 

L’autonomie pour une pleine charge est d'environ 300 km. 

0 Commentaires