Réjean Nadeau: Lauréat du prix Hommage Grand bâtisseur

par La rédaction

Photo : Ghislain Gervais, président de La Coop fédérée; Réjean Nadeau, président-directeur général d’Olymel; et Guy Cormier, président-directeur général du Mouvement Desjardins
Crédit photo : Émilie Nadeau

Le Mouvement Desjardins a rendu hommage à Réjean Nadeau, président-directeur général d’Olymel, en lui remettant le prix Grand bâtisseur, décerné dans le cadre de la onzième édition des Prix Desjardins Entrepreneurs.

Le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, a salué le talent et la performance de M. Nadeau, le présentant comme « un des grands leaders inspirants du secteur agroalimentaire au Canada. »

M. Cormier a souligné les résultats exceptionnels obtenus par M. Nadeau au cours de sa longue carrière au service de La Coop fédérée, propriétaire d’Olymel. « Desjardins est fier de rendre hommage à un grand coopérateur et à un bâtisseur qui a changé le visage de la transformation alimentaire au Canada. M. Nadeau est un visionnaire, qui a donné aux producteurs de porcs et de volailles du Canada un accès plus grand aux marchés domestiques et internationaux. »

« Cet hommage est pleinement mérité, a affirmé Ghislain Gervais, président de La Coop fédérée. Au fil des années, Réjean Nadeau a démontré la force de son leadership en positionnant Olymel comme un chef de file dans son domaine. »


À lire aussi :
Olymel investit massivement dans la filière porcine


Réjean Nadeau est un joueur incontournable de la transformation alimentaire au Canada. PDG d’Olymel depuis 1996, il ne cesse de développer l’entreprise, en mettant sa confiance dans les ressources humaines et les équipes qui l’entourent.

Grâce à l'acquisition de la plus importante usine canadienne de transformation de porc à Red Deer, en Alberta, M. Nadeau positionne solidement Olymel dans l’Ouest canadien. Il réalise la fusion d'Olymel avec Supraliment, division du Groupe Brochu, ajoutant aux marques Olymel et Flamingo, celle de Lafleur. Puis avec l’achat de Big Sky Farms, en Saskatchewan, Olymel se hisse au troisième rang des producteurs de porcs canadiens.

Réjean Nadeau développe également un partenariat avec Westco pour construire l'usine d’abattage et de découpe de poulets, Sunnymel, dans les Maritimes.

Tout récemment, il a conclu, avec ATRAHAN et Groupe Robitaille, des partenariats majeurs qui déboucheront sur le plus important projet de valorisation des produits de viande de porc à Yamachiche, au Québec.

Son engagement dans le secteur de la transformation alimentaire a fait d’Olymel le chef de file de son domaine au Canada. L’entreprise emploie 11 500 personnes, exporte ses produits dans 65 pays et réalise un chiffre d’affaires de 3,2 milliards $.

 

Portrait de La rédaction

0 Commentaires