L’entrepreneuriat, un incontournable en agriculture

par La rédaction

Crédit photo : budabar | 123rf

D’experts essentiellement axés sur la technique, les producteurs sont devenus de réels entrepreneurs. Pour qu’ils demeurent au sommet de leur art, leurs compétences doivent être constamment mises à jour. Spécialement conçue pour eux, la Plateforme de formation en entrepreneuriat agricole, mise sur pied par la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université Laval, répond à ce besoin.

Lancée en 2015 et reconduite cette année, la formation est centrée sur le développement individuel des producteurs, afin de les aider à devenir de meilleurs entrepreneurs et des leaders de leur industrie. Ils apprennent notamment à améliorer le positionnement stratégique de leur entreprise, à expérimenter leur créativité et à cultiver leurs relations d’affaires.

Cette formation, basée sur l’échange d’informations et d’expériences, favorise la camaraderie, avec en trame de fond l’écoute et le respect. En outre, on incite les producteurs à mettre l’accent sur leurs talents plutôt qu’à corriger leurs faiblesses. Tout a été pensé de manière concrète pour qu’ils puissent passer à l’action, et ce, en sortant des sentiers battus.


À lire aussi :
Le cours en entrepreunariat agricole, ça change pas le monde, sauf que...


D’une durée de 10 jours, la formation s’échelonne sur cinq mois (soit cinq blocs de 2 jours par mois). Elle s’adresse principalement à la relève, mais surtout à ceux qui veulent développer leurs compétences entrepreneuriales. Les candidats doivent avoir un minimum de cinq années d’expérience comme propriétaire ou copropriétaire d’une entreprise agricole. Aucune formation particulière n’est requise.

Les cours comprennent des conférences et témoignages d’entrepreneurs reconnus, qui racontent leurs bons et moins bons coups. Des professeurs présentent aussi de la matière. Plusieurs thèmes sont abordés : l’environnement d’affaires et les attentes sociétales, la vision et les valeurs, les occasions d’affaires, vivre en entrepreneur, les risques d’entreprise, la prise de décision, savoir vendre et savoir négocier, le mentorat et le réseautage.


À lire aussi :
Six caractéristiques des grands leaders


Le coût est de 7000 $, soit 700 $ par jour de formation; cela comprend le matériel pédagogique, le coaching individualisé et quelques repas.

Soulignons que La Coop fédérée, par l’entremise du Fonds coopératif d’aide à la relève agricole, offre une aide financière de 3500 $. Renseignez-vous!

Pour vous inscrire à la formation : www.lacoop.coop/fcara

 

0 Commentaires