La Coop Avantis va de l’avant!

par La rédaction

Photo : De gauche à droite, Marco Gagné, président de La Coop Seigneurie, Denis Lévesque, président du Groupe coopératif Dynaco, Olivier Corriveau, président de La Coop Rivière-du-Sud et Richard Dion, président de La Coop Unicoop.

Les membres des coopératives Dynaco, Rivière-du-Sud, Seigneurie et Unicoop se sont prononcés en faveur du projet de fusion. La nouvelle entité, La Coop Avantis, verra le jour le 28 octobre 2018.

Ce projet est l’aboutissement d’une intercoopération et d’affinités territoriales qui unissent ces quatre coopératives depuis plusieurs années. « Ensemble, dans l’intérêt de nos membres et de nos communautés, nous avons décidé d’aller de l’avant et de prendre les devants, a souligné le nouveau président de La Coop Avantis, Denis Lévesque. Ce geste d’avant-garde assure la pérennité et le développement des services dans nos régions pour les générations futures », a-t-il renchéri.

Cette fusion créera un véritable pilier économique en région, avec un chiffre d’affaires de plus de 500 millions $, dont la moitié provient du secteur agricole (services-conseils, intrants à la ferme, sites d’élevage, etc.). Elle comptera sur la force de plus de 2800 membres producteurs agricoles, de 11 800 membres-entrepreneurs et consommateurs et sur l’expertise de 1100 employés.


À lire aussi :
Fusion de La Coop Pré-Vert et VIVACO


La nouvelle coopérative comprendra aussi 32 centres de rénovation et quincailleries, 7 dépanneurs/stations-service et 11 centres de machinerie. Son territoire couvrira les régions de Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale et du Bas-Saint-Laurent.

Les employés seront une priorité dans La Coop Avantis, dont le siège social sera situé à Sainte-Marie-de-Beauce. Une administration décentralisée assurera une présence de personnel partout en région.

Pourquoi la dénomination Avantis?

Aller de l’avant et prendre les devants, c’est ainsi que l’on définit Avantis. Il comprend, d’une part, l’idée de progresser sans cesse dans tous les domaines, au profit de chacun des membres de la coopérative (aller de l’avant). D’autre part, il y a une affirmation ferme d’une attitude de leader en tant qu’organisation, impliquant la proactivité, l’innovation et la vision (prendre les devants). Quant au suffixe « is », il dénote spontanément le résultat d’une action où il apporte la notion d’ensemble de choses. Ainsi, une organisation nommée « Avantis » résulte d’un mouvement de progression et regroupe des forces dynamiques.

0 Commentaires