5 millions $ d'investissement pour Unicoop

par La rédaction

Photo : Site d'engraissement à Honfleur

La Coop Unicoop investit cinq millions $ dans ses installations porcine et avicole en Beauce et dans Bellechasse. Des investissements qui témoignent de la volonté de la coopérative de se moderniser tout en se conformant aux plus récentes normes de bien-être animal.

Le projet principal consiste en la construction d’un pondoir de 32 500 poules, situé à Saint-Elzéar, et équipé d’un système de cages enrichies. 

Grâce à l’ajout de ce second bâtiment, le site aura dorénavant une capacité de production de 72 500 poules pondeuses.

Ce projet est en cours et la mise en exploitation est prévue pour la mi-octobre 2016.

Le deuxième investissement d’envergure s’inscrit dans le projet des maternités collectives « Fermes boréales ». Rappelons que ce projet, parrainé par Olymel, consiste en la construction de cinq maternités de 2 390 truies en Abitibi-Témiscamingue.

Unicoop a choisi d’investir dans ce projet d’avenir qui lui permet de répondre aux besoins de sa filière porcine ainsi qu’aux besoins exprimés par plusieurs de ses clients.

Le président d’Unicoop, M. Richard, Dion : « Il s’agit d’une opportunité intéressante pour certains de nos producteurs d’investir, en plus de s’assurer de la disponibilité de porcelets de qualité. »

Unicoop a pris une participation de 600 truies dans le projet des Fermes boréales en plus d’acheter un site d’engraissement très récent de 3 900 places situé dans la municipalité d’Honfleur.

Les premiers porcelets provenant du Témiscamingue arriveront dans ce bâtiment le 13 juillet prochain.

Enfin, dans cette réorganisation, la coopérative vient de terminer la conversion d’une maternité en un engraissement de 1 900 places. Ce nouvel engraissement fraîchement rénové est situé dans la municipalité de Sainte-Marguerite.

Portrait de La rédaction

0 Commentaires