Savoir profiter des remises

par Pascal Labranche

Quand on analyse la rentabilité des fermes laitières, on s’aperçoit qu’elles grossissent lentement, ce qui n’est pas une grande surprise en soi. Cependant, on constate que la quantité d’aliments achetés ne progresse pas au même rythme que l’entreprise, ou du moins pas aussi rapidement. Pourquoi? Simplement parce que les silos ne grossissent pas aussi vite que le troupeau.

Alors, pourquoi ne pas augmenter vos capacités d’entreposage? Comme il existe des remises importantes en fonction des quantités commandées, le nouveau silo se paiera probablement tout seul grâce aux économies générées. De plus, un silo trop petit peut toujours être récupéré pour acheter dorénavant en vrac un produit qui l’était en sac – comme des aliments pour veaux –, ce qui permettra d’épargner encore un peu plus… De petites économies payantes à la longue. 

Portrait de Pascal Labranche

QUI EST PASCAL LABRANCHE
Diplômé en agroéconomie et membre de l'Ordre des agronomes, Pascal est coordonnateur agroéconomie et développement numérique agricole à La Coop fédérée.

pascal.labranche@lacoop.coop

0 Commentaires