Olymel investit 11 M$ à Saint-Henri-de-Lévis

par La rédaction

Crédit photo : Monticello | 123rf

Olymel a annoncé, le 22 septembre, un investissement de 11 millions $ pour agrandir et moderniser son établissement de surtransformation de viande de porc, à Saint-Henri-de-Lévis.

Cet investissement vise à doter cette usine de nouveaux équipements pour en accroître l’efficacité et le volume de production, faisant passer ce dernier de 40 à près de 60 millions de kilos annuellement.

L’usine fabrique entre autres des saucisses fumées, des saucissons de Bologne, du pepperoni, du salami, des pains de poulet et des jambons fumés. Au terme des travaux, 280 m2 (3000 pi2) seront ajoutés au bâtiment existant pour en porter la superficie totale de près de 16 000 m2.

Les travaux d’agrandissement et de réaménagement comprennent l’ajout de fumoirs, de refroidisseurs et d’équipements de fabrication et d’emballage et permettront d’augmenter la production de produits fumés, tels que les jambons.

« Olymel poursuit ainsi ses investissements dans la modernisation et le développement de ses établissements de transformation, de façon à toujours mieux répondre aux besoins de ses clients et des marchés, souligne le président-directeur général d’Olymel, Réjean Nadeau. Cet investissement s’inscrit dans notre volonté de demeurer chef de file de notre secteur au Québec et au Canada, et de renforcer nos capacités concurrentielles. Pour atteindre ses objectifs de croissance, Olymel a investi plus de 250 millions $ depuis 2015, tant dans son secteur du porc que dans celui de la volaille. »

Ce projet devrait créer une trentaine d’emplois. Cette usine d’Olymel compte actuellement 530 travailleurs.

Portrait de La rédaction

0 Commentaires