La Coop fédérée présente un forum sur l'innovation agricole

par Patrick Dupuis

Photo : Animé par Sébastien Léveillée, vice-président exécutif, Division agricole, La Coop fédérée, le panel rassemblait Chris Forbes, sous-ministre délégué, Agriculture et Agroalimentaire Canada; Marcel Groleau, président général, Union des producteurs agricoles; Laurent Martel, directeur, pôle agriculture, InVivo; et Romain Faroux, directeur général, associé et cofondateur, Airinov.

En collaboration avec la Conférence de Montréal, La Coop fédérée a présenté, le 14 juin, le forum Innovation agricole : en route vers une révolution technologique. 

La conférence de Montréal, du Forum économique international des Amériques, tient actuellement sa 22e édition, du 13 au 16 juin, sous le thème Construire une nouvelle ère de prospérité.

Quelque 3500 participants et 195 conférenciers, d’ici et d’ailleurs, sont réunis à l’hôtel Bonaventure, à Montréal. Soulignons que La Coop fédérée y est également présente à titre de partenaire associé.

Cette nouvelle ère de prospérité, dans le secteur agricole, passe-t-elle par l’adoption du numérique?

Drones, mégadonnées et GPS sont au cœur d’une vague numérique et d’agriculture de précision qui déferle sur le monde agricole et qui permettent, lorsque bien maîtrisés, l’amélioration du rendement des terres, ainsi que l’accroissement de la productivité et de la compétitivité des exploitations.

Mais qui sont les principaux acteurs de cette révolution technologique? Comment favoriser l’intégration à grande échelle des hautes technologies dans la production agricole? Quel est l’impact à long terme de ces innovations, particulièrement en matière d’agriculture durable? Voilà les questions auxquelles a tenté de répondre le panel d’invités.

Animé par Sébastien Léveillée, vice-président exécutif, Division agricole à La Coop fédérée, ce panel rassemblait, pour en discuter, Chris Forbes, sous-ministre délégué, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Marcel Groleau, président général de l’Union des producteurs agricoles, Laurent Martel, directeur du pôle agriculture à InVivo et Romain Faroux, directeur général, associé et cofondateur de Airinov.

Tous s’accordent pour dire qu’une ère numérique bouleverse actuellement  l’agriculture, tout autant que l’a fait l’arrivée du tracteur au siècle dernier.

Mais, disent-ils, l’agriculture de précision et les mégadonnées - une mine d’information dont on commence à réaliser le fabuleux potentiel - demeureront opaques sans une bonne gestion de celle-ci. Une gestion à laquelle devront collaborer gouvernements, grandes entreprises du secteur et producteurs agricoles, et ce, sans négliger l’acceptabilité sociale d’une agriculture hautement technologique.

La propriété, l’agrégation, le partage et l’interprétation des masses d’information générées à l’aide de ces technologies restent les principaux freins à leur usage à grande échelle, ont indiqué les conférenciers.

Le coût de ces technologies et la nécessité, ou non, de les adopter en fonction du type d’entreprises agricoles ont également fait surface dans les échanges.

Les producteurs agricoles sont prêts à passer à l’ère numérique, a-t-on conclu. Une tendance irréversible à laquelle ils sont de plus en plus nombreux à adhérer de plain-pied. Reste à savoir maintenant comment tirer pleinement avantage des données qu’elle engendre.Description : http://rt.newswire.ca/rt.gif?NewsItemId=C3385&Transmission_Id=201606101120CANADANWCANADAPF_C3385&DateId=20160610

Portrait de Patrick Dupuis

QUI EST PATRICK DUPUIS
Patrick est rédacteur en chef adjoint au magazine Coopérateur. Agronome diplômé de l’Université McGill, il possède également une formation en publicité et en développement durable. Il travaille au Coopérateur depuis plus de vingt ans.

patrick.dupuis@lacoop.coop

0 Commentaires