Vision 2020 : garder le cap pour un réseau d’avenir

par Ghislain Gervais - président

Où en est notre projet de transformation du réseau?

Le premier partenariat régional, entre Vivaco groupe coopératif (issu de la fusion de plusieurs coopératives régionales) et La Coop fédérée, commencera officiellement le 1er novembre. Ce sera un grand jour.

Voilà déjà quelques années que nous avons lancé le projet Vision 2020. Ce premier partenariat régional officiel en est la concrétisation. Rappelons-le, ce projet a pour but de rendre notre réseau encore plus efficace et plus prospère. Voici comment :

En réalisant la consolidation orchestrée de nos coopératives agricoles et en établissant des partenariats agricoles régionaux entre les coopératives consolidées et La Coop fédérée, pour disposer de plus d’agilité opérationnelle.

Ce projet, nous le réalisons ensemble pour la pérennité de notre réseau, pour une offre de services moderne, agile et efficace, et, ultimement, pour la prospérité des familles agricoles québécoises.

Vision 2020, c’est l’évolution de notre modèle d’affaires en réponse à la consolidation des marchés et aux préoccupations de nos membres. C’est également un modèle qui a fait ses preuves dans les autres provinces canadiennes et qui permet de soutenir efficacement une concurrence qui se consolide à grande vitesse.

De plus, les incertitudes sont nombreuses : guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, renégociation de l’ALENA (!), entrée en vigueur de l’entente bilatérale avec l’Europe, élections de mi-mandat au sud de la frontière…

Nos analyses le confirment, et je reprends ici les mots de notre directeur aux services-conseils : les coopératives de grande taille continuent de mieux s’en sortir, grâce notamment à un plus grand volume d’affaires, bien entendu, et à la diversification de leurs activités économiques. Je vous rappelle que la majorité des bénéfices de notre réseau est générée par un nombre restreint de coopératives. Il nous fallait agir.

La consolidation de nos coopératives va donc bon train. Le réseau en comptait 106 en 1990, contre 47 aujourd’hui. Notre objectif est que, en 2020, il compte six ou sept grands regroupements de coopératives en partenariat avec La Coop fédérée, une douzaine de coopératives non consolidées et 26 coopératives à vocation particulière. Cette nouvelle structure d’affaires nous placera, dans nos marchés, en tête du peloton.

C’est donc le 1er novembre que notre premier partenariat prendra forme. Nous en sommes fiers. Très fiers. Je tiens d’ailleurs à remercier tous ceux et celles qui ont contribué au succès de cette vaste entreprise. Je félicite également Dominique Patry, qui a été désigné directeur général de ce nouveau partenariat entre La Coop fédérée et Vivaco.

Enfin, peut-être savez-vous déjà que nous avons adopté depuis peu un tout nouveau nom pour notre division agricole : Sollio Agriculture. Ce nom évoque notamment les mots sol, soleil et solidarité, des mots révélateurs du monde agricole et de la coopération (voyez tous les détails dans l’article de Guylaine Gagnon, en page 6 de votre magazine).

Cette signature reflètera encore mieux notre positionnement ainsi que notre engagement envers le milieu et les familles agricoles. Elle assurera également une visibilité forte partout où nos activités se développent, que ce soit ici au Québec, dans le reste du Canada ou ailleurs dans le monde.

Il reste encore beaucoup à faire, mais nous sommes sur la bonne voie. Notre réseau entre dans une nouvelle ère!

Sur ce, je vous souhaite un automne haut en couleur.

0 Commentaires