Plus de fromages importés en 2017?

par Affaires économiques

Le Traité de libre-échange entre le Canada et l’UE, conclu en septembre 2014, est dans sa phase finale. En effet, si l’Accord est ratifié par la Commission européenne ou par l’ensemble des parlements nationaux d’ici la fin de l’année, il devrait entrer en vigueur en 2017.

Toutefois, on observe des réserves quant à sa ratification par un nombre croissant de parlements nationaux au sein de l’UE. La semaine dernière par exemple, alors que le contenu de l’accord a déjà été modifié en février, le Parlement du Luxembourg a décidé de ne pas accepter le traité tel quel. En Belgique, le Parlement de Wallonie est fermement contre le Traité. En Hollande, le parlement néerlandais a exprimé des réserves.


À lire aussi :
La Coop fédérée présente aux travaux du Sénat


Pendant que l’UE s’agite à trouver un terrain juridique qui lui convienne, dans la partie canadienne, les différents paliers du gouvernement fédéral à Ottawa et provincial à Québec ont annoncé leur intention de ratifier le Traité.

Les producteurs laitiers, quant à eux, sont toujours en attente des concessions du gouvernement en guise de compensations financières aux milliers de tonnes de fromages en quotas supplémentaires qui seront accordés aux Européens en cas de l’entrée en vigueur de l’accord en 2017, comme prévu. 

                           

0 Commentaires