Planification stratégique : les points à considérer

par La rédaction

Les fermes sont souvent des entreprises familiales. Il est essentiel de tenir compte de cette particularité quand vient le temps de faire une planification stratégique. Contrairement à ce qui se passe dans les entreprises non agricoles, la majorité du travail dans ces fermes est fait par des personnes qui sont à la fois propriétaires et gestionnaires. La vie personnelle, familiale, gestionnelle et entrepreneuriale forme un grand tout. Voici quatre arrêts obligatoires.

  1. Se connaître

    Préparez-vous à dresser la liste de ce qui est important pour vous et des erreurs que vous ne voulez plus répéter. Indiquez vos expériences positives (avoir un employé, des temps libres); vos pires moments (surendettement, conflit avec la famille); vos valeurs personnelles (considération, autonomie, sécurité); vos objectifs personnels (une retraite confortable, des vacances annuelles).
     
  2. Orienter son entreprise

Que sera votre entreprise dans 5, 10 ou 20 ans? Prévoyez quelques discussions concernant la vision et la mission de votre entreprise.

  • Vision : Quelle est votre entreprise rêvée? Ce portrait de l’avenir servira de guide pour prendre des décisions. Tous les partenaires n’ont pas besoin d’avoir la même vision et cette vision peut évoluer dans le temps. Par exemple, une ferme technologique où il vous reste du temps pour la famille.
     
  • Mission : La mission est le rôle de l’entreprise par rapport à la société. Tous doivent être d’accord pour adopter une mission cohérente, précise et complète. Par exemple, élever des moutons biologiques pour le marché local.
  1. Analyser la situation générale

L’heure est au portrait réaliste.

  • Économie : Comment se porte l’économie? Qui sont vos concurrents?
     
  • Société : Quelles sont les tendances? Comment faire face aux exigences?
     
  • Secteur : Comment se porte votre secteur d’activité? Quelles sont les dernières percées? Qu’est-ce qui s’en vient?
     
  • Entreprise : L’entreprise est-elle efficace? Quelles sont ses forces et ses faiblesses? Quelle est sa situation technique, humaine et économique?

À cette étape, de bons conseillers et un bon système de gestion (comptabilité, registres, etc.) sont indispensables.
 

  1. Définir ses objectifs

Des objectifs clairement définis aident à prendre de bonnes décisions au quotidien, à se motiver, à mobiliser les équipes ou la famille et à obtenir de meilleurs résultats économiques.

Un bon objectif est un résultat souhaité par rapport à une insatisfaction présente. Il est lié aux aspirations profondes des personnes.

(Coopmoi, Desjardins)

Portrait de La rédaction

0 Commentaires