L’avenir du secteur agricole se discute

par Affaires économiques

La rencontre annuelle sur les perspectives économiques 2016, du Département d'agriculture américain, s’est tenue les 25 et 26 février, à Washington. De nombreux conférenciers ont dressé le portrait du secteur agricole aux États-Unis et dans le monde, ainsi que les grandes tendances de l’industrie.

Voici les points saillants :

  • Les conditions macroéconomiques, marquées par la baisse du PIB mondial et la chute des prix des commodités, ont un impact sur les échanges commerciaux dans le secteur agricole.
  • Les hausses de la production en grandes cultures et en produits laitiers ont conduit à l’augmentation des stocks et entrainé une pression baissière sur les prix.
  • Les revenus agricoles et la valeur des fermes s’ajustent au contexte économique.

Selon le secrétaire américain à l’agriculture, malgré le contexte difficile, il y a lieu d’être optimiste pour les raisons suivantes : les avancées technologiques en agriculture; les opportunités d’exportation; la ratification du PTP; les investissements dans les énergies propres, notamment la biomasse qui a un potentiel illimité dans l’agriculture américaine.

Le commerce mondial

On s’attend à une baisse globale des exportations agricoles en 2016.

En Chine, les importations agricoles seront en augmentation, mais plus lentement qu’en 2015. On prévoit une hausse pour le soja et une baisse pour le maïs et le blé.

Alors que la croissance du commerce mondial pour les grains, le soja et le blé devrait se poursuivre jusqu’en 2025, on observe une augmentation des exportations du Brésil pour le soja et le maïs.

L’agriculture américaine sera développée à travers les accords commerciaux, notamment le partenariat transpacifique et le partenariat transatlantique, qui est un accord commercial en négociation entre les États-Unis et l’Union européenne.

La ratification du PTP

La conclusion du panel sur le partenariat transpacifique s’est terminée par la phrase suivante : « Si le PTP échoue, la Chine gagne. »

L’industrie agricole américaine est très confiante concernant l’adoption du texte par le Congrès et la mise en œuvre du PTP dans deux ans.

Le PTP, selon le secrétaire américain à l’agriculture, est « une opportunité forte pour augmenter les revenus agricoles. »

Bétail et produits laitiers

On note une augmentation des productions animales (porc, volaille, bœuf) aux États-Unis pour 2016. On prévoit aussi une hausse des exportations de viande au courant de l’année.

Les exportations de produits laitiers reflètent la faiblesse continue de la demande et des grandes réserves mondiales. On s’attend donc à une baisse régulière des prix en 2016.

Grandes cultures

L’accélération de la production mondiale en grandes cultures dépasse la demande. On observe une augmentation globale des stocks.

Les effets du climat, notamment El Nino, pourraient cependant affecter la production dans les zones géographiques concernées.

Les politiques agricoles en Chine favorisent la constitution des stocks pour le maïs et le blé. On observe néanmoins, une baisse pour le soja. 

0 Commentaires