La Coop fédérée : tournée provinciale

par La rédaction

Crédit : Sébastien Turcotte.

Dans le cadre de la tournée des régions du Québec, visant à discuter des enjeux importants de l’industrie agroalimentaire et du projet de transformation de La Coop fédérée, le président, Ghislain Gervais, était l’hôte de la Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce. La rencontre a eu lieu à la Cache à Maxime, à Scott.

M. Gervais a fait valoir la région de Chaudière-Appalaches où l’agriculture occupe une place prépondérante et où le réseau La Coop est très actif. « Pour vous donner une idée, a-t-il mentionné, 20 % des fermes du Québec sont situées ici, ce qui en fait la deuxième région en importance dans le domaine bioalimentaire. »

Par l’entremise d'Avantis Coopérative, La Coop fédérée assure une présence importante dans cette région, notamment à travers les 2800 membres producteurs agricoles et les 11 800 membres entrepreneurs et consommateurs de cette toute nouvelle coopérative. La Coop fédérée est d'ailleurs présente dans la plupart des régions du Québec. Son engagement envers le développement local et régional fait partie de son ADN.

La formation d'Avantis Coopérative est d'ailleurs le résultat du premier volet du projet de transformation du réseau La Coop. Un premier volet qui consiste à créer des coopératives de plus grande envergure qui seront en mesure de maintenir leur position de chef de file dans des marchés de plus en plus compétitifs, et ce, même au niveau régional.

Le deuxième volet du projet vise à unir les forces des coopératives régionales et de La Coop fédérée dans des partenariats permettant d’offrir des services encore plus agiles, performants et efficaces aux producteurs agricoles.

M. Gervais tient à préciser que le projet de transformation de La Coop fédérée ne l’éloignera pas de sa mission ni de ses régions. « La Coop fédérée et ses coopératives affiliées sont déterminées à demeurer l’un des piliers du secteur agricole et agroalimentaire québécois et à soutenir le développement économique des régions », affirme-t-il.

Quant aux enjeux, ils sont nombreux. Celui qui occupe beaucoup de place, depuis les dernières semaines, est l'accord de libre-échange entre les États-Unis, le Mexique et le Canada (AEUMC). Même si le Canada maintient son système de gestion de l'offre pour les produits laitiers, les oeufs et la volaille, le gouvernement a accepté de donner un plus grand accès au marché du lait canadien aux producteurs américains.

La Coop fédérée est déçue que ces concessions aient été accordées et assure de demeurer vigilante quant aux compensations qui seront proposées par le gouvernement fédéral. « Les intérêts des consommateurs et des producteurs agricoles d'ici sont et restent notre grande priorité. Nous allons continuer à défendre ces intérêts avec énergie », soutient le président.

Rappelons que cette conférence était la troisième de la tournée, faite à tour de rôle par le président Ghislain Gervais et le chef de la direction Gaétan Desroches. Elle a commencé à la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, le 4 octobre dernier, et la prochaine aura lieu le 13 novembre, à Victoriaville. Gaétan Desroches, chef de la direction, sera le conférencier pour cette région du Québec.

 

Portrait de La rédaction

0 Commentaires