Accès aux marchés: accord Canada-UE

par Affaires économiques

Crédit photo : 123rf

Malgré des réserves persistantes de certains pays comme l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Hongrie, la Roumanie ou encore la Slovénie, les ministres du Commerce de l’Union européenne, réunis en Slovaquie vendredi dernier, ont convenu d’aller de l’avant pour approuver l’accord de libre-échange avec le Canada.

Dans cette perspective, on pourrait s’attendre à ce que l’accord soit signé lors de la visite du premier ministre canadien Justin Trudeau, à Bruxelles, en marge du sommet Canada-Union européenne, qui se tiendra les 27 et 28 octobre prochains.

Par ailleurs, afin de clarifier les préoccupations de certains pays ayant encore des réserves, la ministre du Commerce du Canada, Mme Freeland, conjointement avec le chef du commerce de l'Union européenne ont effectué, mercredi dernier, une déclaration. Cette déclaration renforce seulement les éléments qui existent déjà dans le texte. En clair, le contenu du texte de l’accord commercial, y compris les parties touchant l'industrie laitière canadienne, ne sera pas modifié.

L’accord, conclu en 2014, pourrait donc entrer en vigueur en 2017, comme prévu. Rappelons que cet accord présente des opportunités d’exportations pour le secteur agricole, notamment la suppression des droits de douane pour les denrées comme le sirop d’érable, les produits de bœuf et de porc transformés.

 

                           

0 Commentaires