Nouvelle technologie en sélection génétique

par Marquis Roy

Déterminée à faire de sa division génétique un outil stratégique important pour les producteurs de porcs canadiens et pour ses usines, la direction d’Olymel n’a pas hésité à autoriser un investissement de plusieurs millions de dollars afin de se doter d’une toute nouvelle technologie en amélioration génétique.

Terminé l’évaluation de la quantité de muscle d’un animal à partir d’une seule mesure prise par ultra-son (au niveau dorsal entre la 3e et 4e avant dernière côte).

L’utilisation de la tomographie permet maintenant de déterminer la composition corporelle complète de l’animal. Avec cet appareil, la masse des tissus est évaluée de façon à permettre le choix des animaux réellement les plus musclés. Ce n’est plus une évaluation, c’est une mesure précise.


À lire aussi :
Fermes boréales, une deuxième maternité en production


Nous avons maintenant la possibilité de connaître la quantité réelle de muscle, de gras et d’os présent dans le corps de chaque sujet scanné. Le choix des meilleurs géniteurs sera plus précis et nos performances vont s’améliorer plus rapidement.

Nous escomptons des gains supérieurs du côté de la conversion alimentaire pendant la croissance des porcs, ce qui est très important pour les utilisateurs de notre génétique.

Nos trois lignées seront sélectionnées avec cette nouvelle technologie, ce qui nous permettra de continuer d’offrir à nos clients de la semence de Duroc très efficace et une truie F1 bien balancée, c’est-à-dire très prolifique, mais aussi, efficace en matière de conversion alimentaire. 

Portrait de Marquis Roy

QUI EST MARQUIS ROY
Marquis Roy est diplômé en agronomie et membre de l'ordre des agronomes. Il est directeur technique en production porcine chez Olymel.

marquisroy@olymel.com

0 Commentaires